Accompagnement des jeunes majeurs

Description

Le « droit à l’accompagnement » met fin aux « sorties sèches » de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

Les modalités de mise en œuvre du « droit à l’accompagnement » pour les jeunes majeurs anciennement confiés à l’ASE prévu par la loi du 07 février 2022 sont précisées par un décret du 5 août 2022 (JO 6 aout).

Avant ce décret, les jeunes, à leurs 18 ans, se retrouvaient sortis de tout dispositif, sans appui, ni solution d’hébergement. Le « droit à l’accompagnement » met fin aux « sorties sèches » de l’ASE.

Ce nouveau texte prévoit que le « droit à l’accompagnement » est formalisé dans un « projet pour l’autonomie » pour permettre:
1° L’accès à des ressources financières nécessaires à un accompagnement vers l’autonomie ;
2° L’accès à un logement ou un hébergement ;
3° L’accès à un emploi, une formation ou un dispositif d’insertion professionnelle ;
4° L’accès aux soins ;
5° L’accès à un accompagnement dans les démarches administratives ;
6° Un accompagnement socio-éducatif visant à consolider et à favoriser le développement physique, psychique, affectif, culturel et social.

Il organise également des modalités de coordination des acteurs locaux pour faciliter l’accès des jeunes majeurs accompagnés à l’ensemble des droits mobilisables en fonction de leurs projets.

Voir le décret

(Décret n° 2022-1125 du 5 août 2022 relatif à l’accompagnement vers l’autonomie des jeunes majeurs et des mineurs émancipés ayant été confiés à l’aide sociale à l’enfance). – Code de l’action sociale et des familles.

Autres actualités