Validation des acquis de l’expérience (VAE) pour les primo-arrivants – Procédure simplifiée

  • Orienter

Description

La délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle du ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion et la direction de l’intégration et de l’accès à la nationalité du ministère de l’intérieur ont lancé en octobre 2020 une expérimentation de « 1 000 parcours de validation des acquis de l’expérience (VAE) au profit d’étrangers primo-arrivants ».

Mis en œuvre par l’agence pour la formation professionnelle des adultes (Afpa), cette opération vise à adapter la procédure d’accès à la certification par la VAE au regard des caractéristiques des signataires du contrat d’intégration républicaine (CIR) qui ont exercé une activité professionnelle dans leur pays d’origine.

Ce dispositif expérimental permet à l’Afpa, après une analyse approfondie des compétences du candidat, de se porter « tiers de confiance » pour les bénéficiaires qui ne disposent pas des justificatifs attestant d’une expérience d’au moins un an en rapport direct avec la certification visée.
Trois types de parcours sont proposés en fonction des compétences professionnelles et linguistiques du bénéficiaire, dans le but d’obtenir :

  • un titre professionnel ;
  • un certificat de compétences professionnelles (CCP) ;
  • une reconnaissance des savoir-faire professionnels (RSFP).

Alors que la France compte près de 400 000 emplois non pourvus, ce dispositif est déployé dans une majorité de centres Afpa, afin de permettre l’accès aux métiers en tension dans les bassins d’emploi de l’expérimentation.

Les candidat-e-s peuvent intégrer le programme jusqu’en avril 2021, l’expérimentation s’achève en décembre 2021.