Au cœur de LECTIO

  • Au cœur de LECTIO

Description

Les apprenants entrant dans LECTIO vont bénéficier d’un apprentissage ou réapprentissage des compétences suivantes: comprendre et s’exprimer à l’oral, lire, écrire, calculer et tenir un raisonnement mathématique, se repérer dans le temps et dans l’espace, utiliser les outils numériques.
Plongez dans ce dossier « Au cœur de LECTIO » et appréciez les actions menées par les CRIA  pour favoriser leur accompagnement et la réussite dans leur parcours.

 

Immersion des stagiaires Lectio dans les « Faciles à Lire » (FAL) – CRIA66

Une médiation dans le cadre du « Facile à lire » (FAL) est un accompagnement indispensable pour aider la personne qui n’a pas l’autonomie suffisante pour le faire seule, à s’autoriser à rentrer dans la lecture d’un support autre que le document administratif.

Les Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme (JNAI) 2022 ont été l’occasion d’initier les stagiaires LECTIO à cette démarche.

La lecture n’étant pas facile pour un public en difficulté avec les savoirs de base, il semblait intéressant d’une part de démystifier l’objet livre, et d’autre part d’imaginer de nouveaux chemins vers la lecture pour envisager une découverte de la médiathèque et, pourquoi pas, une fréquentation seule ou en famille suivant la configuration des foyers.
En filigrane, l’intention était de permettre aux participants de s’approprier le livre, en faire un bain de jouvence, une ressource nourrissante dans leur construction personnelle.

La présentation sur la forme et le fond des FAL a d’abord été faite:
– Présentation générale de la méthode FAL pour stagiaires et formateurs
– Présentation d’une sélection variée de livres et documents (romans, albums, contes, BD, livres audio, documentaires, etc.)
– Mise en situation « choisir un ouvrage » en regardant la première et la quatrième de couverture
– Explication du choix de l’ouvrage à l’ensemble du groupe.

La sélection des livres a ensuite été placée, face couverture, sur des tables au centre de la pièce.
Les critères de visibilité et d’accès étaient primordiaux pour accompagner les apprenants dans la découverte et la prise en main du support.
Il fallait qu’ils puissent y accéder facilement, feuilleter albums, documentaires, romans… aisément.
Après un temps d’hésitation, les participants ont choisi des ouvrages,  qui sont ensuite passés de mains en mains. Certains livres ont été parcourus par une seule personne à la fois, d’autres par plusieurs en même temps.
Les sourires et les commentaires marquaient les réactions.
Après cette prise de contact, ce moment d’émulation, le silence s’est installé et chacun a commencé à penser à « son livre ».
Au bout de quelques minutes les stagiaires ont regagné leur place avec quasiment tous un document dans leurs mains.

Ils sont ensuite passés à l’explication orale de leur choix.
Les motivations étaient très variées :
– Titre amusant ;
– Choix motivés par une thématique en lien avec les goûts ou les peurs de leurs enfants ;
– Le souvenir d’enfance a été une motivation énoncée pour les livres audio ;
– le thème : les coutumes, les différences homme/femme, la cuisine…
– Le hasard ;
– Pas de livre choisi parmi la sélection.

Bien que la prise de parole n’ait pas été simple pour certains, elle a permis à chacun de parler de ses motivations, d’expliquer et d’argumenter son choix.
Successivement les participants nous ont invité dans leur intimité. Leurs explications, leurs émotions, leur point de vue sur l’ouvrage ont créé des interactions entre pairs.
Quant à ceux qui n’avaient rien pris, il a été mentionné qu’il était possible de repartir les mains vides de la médiathèque.
A l’issue de ce tour de table, dans cet espace privilégié, tous ont convenu qu’un tel exercice avait été bénéfique. Premièrement pour le côté atypique de l’activité et deuxièmement pour constater que le livre et la littérature sont accessibles et n’ont pas de règle.
En conclusion, les apprenants étaient enthousiastes pour une visite guidée sur mesure de la médiathèque et pour la découverte d’autres ouvrages FAL.

Cette expérience en est l’illustration.
Nous pourrions en imaginer de différentes pour les prochains évènements : des mises en voix de textes Facile à lire, des lectures musicales, des lectures-ateliers, des lectures débats, des mises en scène avec objets, des lectures enrichies de sons et d’images, des lectures à thème (jardin, cuisine, tricot, jeux, bricolage, animaux), un prix Facile à lire, une venue d’auteur…

Logo Ceregard 1

Conscientiser pour mieux apprendre : rendre l’apprenant Lectio acteur de son parcours

La dimension expériencielle est une étape clé dans tout processus d’apprentissage. Le domaine linguistique et celui des savoirs de base ne dérogent pas à cette règle.
Au-delà de l’espace classe, les acteurs en charge des personnes en difficulté avec la langue française et notamment de l’illettrisme, s’associent souvent pour concevoir ensemble des occasions favorables au développement des compétences sociales et linguistiques des personnes qu’ils accompagnent.
Il a, par ailleurs, souvent été constaté que le public en situation d’illettrisme se tient éloigné du milieu culturel où la compétence de la lecture est une étape inévitable. Or ces espaces et les ressources offertes peuvent être un puissant levier de réussite tout au long d’un parcours de formation, voir devenir un véritable vecteur d’autonomisation.

Dans cette idée, à l’occasion des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme 2022, Ceregard, la Médiathèque du Carré d’Art et le Centre Régional de Formation Professionnelle (CRFP) ont organisé une journée pédagogique au sein des locaux de la Médiathèque.
Deux étapes clé ont rythmé cette rencontre et permis de mettre les apprenants Lectio au centre de l’action :

1) Visite interactive des différents espaces, menée par des pairs

2) Ateliers d’expression guidée : retour d’expérience

 

Quels seraient alors les indicateurs de réussite de ce type mobilisation ?

Afin de mieux les définir, la parole a été donnée aux apprenants Lectio sur plusieurs thèmes : leur découverte de la médiathèque, leurs attentes vis-à-vis de la formation au sein de laquelle ils sont engagés, les difficultés et les réussites rencontrées dans leur processus d’apprentissage.

Au-delà de l’hétérogénéité des profils des candidats présents et de leurs parcours, les échanges qui se sont déroulés tout au long de cette journée ont pu mettre en avant une fonction clé de ce type d’événement, à savoir, la progression de savoir-agir indispensables à l’émancipation des individus tels que :

  • Mieux connaître son environnement ;
  • S’entraîner à attribuer des mots à des expériences d’apprentissage ;
  • S’entraîner à attribuer de la valeur à ce qui est fait ;
  • Oser prendre la parole ;
  • Favoriser le faire ensemble ;
  • Vivre une expérience de réussite nouvelle ;
  • Développer de la confiance en soi ;
  • Développer et activer de nouvelles compétences ;
  • Renforcer le lien social .

Lorsque l’accompagné devient acteur de son parcours il peut alors mieux définir ses propres objectifs, s’exprimer sur les moyens mis à sa disposition etc…
Face aux personnes ne maîtrisant pas les savoirs de base, il est parfois tentant de chercher à palier un manque, prescrire un parcours défini clés en main, prendre une position d’expert.
Mais les succès dans les parcours Lectio nous montrent qu’il est indispensable de personnaliser et non de standardiser les parcours de l’apprenant : soutenir sa capacité d’apprendre réside aussi au-delà de le « combler » en savoirs théoriques, dans des occasions de renouer avec le sentiment de compétences et la croyance d’un possible futur attractif.

 

Logo Crepa

LECTIO par ceux qui le vivent

Lors des diverses sensibilisations à l’illettrisme que le CREPA anime, les participants expriment souvent le besoin de mieux connaître les activités proposées dans le cadre du dispositif Régional « LECTIO », afin de faciliter l’abord de l’entrée en formation lorsqu’ils repèrent des personnes en situation d’illettrisme, en ayant des exemples concrets d’activités à citer.

Suite à une première expérience très positive à Carcassonne en 2021, en partenariat avec le Conseil Régional Occitanie, le GRETA-CFA de l’Aude et le CREPA ont proposé deux rencontres en 2022, l’une mardi 27 septembre 2022 à la Maison de la Région de Narbonne de 9h à 12h, l’autre jeudi 29 septembre 2022 à la Maison de la Région de Carcassonne de 9h à 12h.

Sous une forme conviviale et détendue, ces rencontres permettent à la fois des moments collectifs et des échanges individuels ou en petits groupes spontanément formés.

Chacun des participants peut échanger à la fois avec des apprenants de Lectio qui participent aux formations de ré- apprentissage des savoirs de base, des formateur –trice-s du dispositif, ou des accompagnants.

Ces rencontres visent à:

  • Permettre aux prescripteurs de mieux connaître les actions Lectio proposées pour faciliter leurs argumentations lorsqu’ils échangent avec des personnes repérées en situation d’illettrisme et les convaincre de l’utilité de la formation
  • Valoriser les apprenants en leur donnant une occasion de présenter des travaux réalisés dans différents modules, leurs points de vue…
  • Découvrir des productions faites pendant les formations et concrétiser ainsi leur vision de l’action.
  • Permettre à tous les acteurs de la lutte contre l’illettrisme de se rencontrer et d’échanger.

 Les rencontres ont débuté avec l’accueil des participants. Après un tour de table, les apprenants ont présenté Lectio à partir des diverses productions réalisées lors de leurs séances d’apprentissage : photos, menus imaginés et produits par les participants, compte- rendus de visites, etc…

La fin de matinée a laissé place aux échanges bilatéraux ou en petits groupes pour faciliter les interactions, faire connaissance, poser des questions.

Ces manifestations ont réuni 17 personnes à Narbonne et 13 personnes à Carcassonne.

Toute la chaîne des acteurs qui contribuent à Lectio était représentée par les participants :

Les apprenants : personnes de plus de 16 ans, demandeurs d’emploi ou non, qui participent aux apprentissages :

  • La majorité des apprenants présents aux séances avaient déjà suivi un apprentissage de la langue française et atteint le niveau A1 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) et souhaitaient approfondir leurs compétences linguistiques à l’écrit comme à l’oral
  • Une minorité ne maitrisaient pas le degré 4 des compétences de base du cadre national de référence de l’ANLCI (Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme) et souhaitaient ré- apprendre les compétences de base nécessaires pour être autonomes au quotidien et dans l’emploi

Les opérateurs, personnes professionnelles ou bénévoles qui coordonnent et/ou animent des ateliers d’apprentissage des compétences de base, étaient présents. Les formatrices Lectio du GRETA de Carcassonne, Narbonne et Lézignan Corbières ont ainsi accompagné les apprenants et les ont soutenus lors de leurs présentations.

 Les prescripteurs, personnes qui accueillent, orientent, accompagnent les personnes en difficulté avec les savoirs de base, ont également participé à ces séances : conseillers à Pôle Emploi de Narbonne, à la Mission Locale de Carcassonne– travailleurs sociaux au CCAS de Narbonne – référent de politique publique au Conseil départemental – Chargée d’accueil et d’information à Transition Pro Occitanie…

Les partenaires :

  • Des représentants de la Région Occitanie
  • Le GRETA-CFA de l’Aude : Conseillère en Formation continue et formatrices LECTIO

Un tour de table en fin de matinée a permis à chacun d’exprimer son avis sur la matinée, et ils ont été unanimes :

Les rencontres ont été riches et ont permis à chacun d’avoir une idée plus concrète des activités proposées à LECTIO, de mieux connaître les publics accueillis et d’échanger avec eux sur les bénéfices apportés par ce dispositif tant dans leur vie quotidienne que dans leurs parcours professionnels.

Les apprenants ont apprécié de pouvoir rencontrer des acteurs divers dans une situation détendue et sans enjeu. Ils ont aussi été ravis d’avoir l’occasion de présenter leurs productions « pour de vrai ».

Tous les participants ont apprécié la méthode conviviale qui permet les interactions et facilite les échanges plus personnalisés.

Ce genre d’animation est à refaire et à développer pour contribuer à une meilleure connaissance de LECTIO en facilitant les argumentations des prescripteurs pour convaincre d’autres personnes et poursuivre ainsi la lutte contre l’illettrisme dans l’Aude.

 

 

 

Méli-mélo d’activités Lectio

« J’écris mon témoignage pour qu’il soit exposé »

Ressources & Territoires réalise depuis longtemps des actions de sensibilisation à la problématique de l’illettrisme auprès d’une audience la plus large possible : alors que les personnes concernées ont tendance à cacher ce handicap aux yeux des autres, la levée du tabou en devient l’affaire de toutes et tous. Dans cet esprit, la communication passe aussi par les stagiaires eux-mêmes, ceux qui ont décidé de prendre en main leurs difficultés et d’être accompagnés dans leur réapprentissage de l’écrit.

C’est ce qu’a proposé en septembre 2022 le GRETA Midi Pyrénées Centre, à l’occasion des JNAI en donnant la parole aux stagiaires LECTIO. Le format mérite d’être souligné : c’est en effet à travers une exposition que les apprenants ont pu témoigner de leur vécu de l’apprentissage de l’écrit à l’âge adulte, avec une consigne : « pour moi, lire et écrire, c’est… ». Le caractère évènementiel de cette exposition renforce encore plus la fierté des apprenants qui ont pu voir leur texte édité, affiché, puis lu ou contemplé.

Plusieurs témoignent à cette occasion de leurs difficultés au quotidien et de leurs objectifs :

Aro nous dit : « J’ai besoin d’être autonome, pour pouvoir effectuer mes démarches administratives seule, rédiger mes lettres seule, sans l’aide de personne. […] Je voudrais pouvoir me débrouiller seule ».

Certains reviennent aussi sur le contexte de cet apprentissage et ces bienfaits : Michaël nous raconte qu’il a eu un accident de travail il y a quelques mois, et qu’il a pu profiter du temps libre pour se former : « c’est ce qui me manquait beaucoup avant, mais je devais travailler beaucoup et le temps manquait… […] Parfois, la nuit, lorsque je ne dors pas, je rallume le téléphone et refait des exercices déjà faits en cours. J’aime ça. Cela me fait du bien. ».

« Grâce à la lecture, je peux lire des histoires pour mes enfants », raconte quant à elle Malika, qui nous rappelle combien la préoccupation de l’éducation des enfants est forte chez les personnes en situation d’illettrisme : il s’agit même d’un fort levier d’entrée en formation.

Beaucoup de textes comportent une illustration, qui souligne combien l’édition peut apporter à une production écrite et la valoriser. Celui de Fatouma comporte une citation, autre magie de l’édition du texte et de son exposition. Cela montre aussi que l’apprentissage du français ne s’arrête pas à des acquis « fonctionnels » de la vie quotidienne ou professionnelle, mais qu’il ouvre la porte à la culture et aux autres connaissances. « Pour moi, lire et écrire me permet de communiquer avec les gens, avec les médecins, de trouver un travail », nous dit-elle. Samira nous écrit que « Savoir lire et écrire me rend plus libre, moins dépendante des autres », puis ajoute : « j’aime écrire en attaché car le geste et les courbes sont jolis…. »

Voici un diaporama de quelques textes exposés (cités dans cet article) et de quelques photos de l’exposition. Une initiative à essaimer !

https://www.canva.com/design/DAFThkuZEZs/zptiu5VLdDTypPnriVwSrA/view?utm_content=DAFThkuZEZs&utm_campaign=designshare&utm_medium=link&utm_source=publishpresent

Merci à l’équipe du GRETA Midi Pyrénées Centre pour leur initiative et leur collaboration, et notamment : X. CORDEVANT, chargé de mission, V. POMMIER, ME. SORIANO et M. COLLIN, formatrices, C. MARAIS, responsable d’antenne, et S. BONNASSIES, sans qui rien n’aurait été possible.

Lien vers l’évènement :

https://www.illettrisme-journees.fr/events_2022/exposition-pour-moi-lire-et-ecrire-cest/?date-debut=2022-07-11&date-fin=2022-12-31&region=31&id

 

 

 

Cria 34 3

La mission ressources illettrisme, appui et complémentarités avec LECTIO 

Venir en appui sur le repérage pour faciliter l’entame d’un parcours de remédiation dans LECTIO

Les CRIA s’investissent pleinement sur différentes modalités et formats dans la sensibilisation des acteurs du territoire à la problématique de l’illettrisme. Notamment sur cette question du repérage de situations que les personnes concernées, habitées de puissants sentiments entremêlés (« honte de soi », « peur du jugement d’autrui », « injustice », pour les plus cités) mais aussi d’un rapport souvent problématique aux savoirs de base, s’échinent à masquer pour ne pas révéler une certaine fragilité. Cette problématique traverse justement tous les secteurs (accès au soins, aux droits , insertion, sécurisation, évolution professionnelles, logement, autonomie financière, accès à la culture, parentalité, mobilité…). Elle amène les CRIA à faire se rencontrer une variété d’acteurs pour qui, le repérage des situations d’illettrisme devient plus aisé.

En ce sens, l’on peut dire que les actions de sensibilisation au repérage des CRIA s’inscrivent en amont voire en complémentarité, de la réponse apportée par le dispositif « LECTIO ». Elles permettent en effet à une variété d’acteurs sur le territoire de mieux appréhender ces fragilités que nous pouvons côtoyer tous les jours sans nous en rendre compte. Ces sensibilisations permettent également de démontrer qu’avec 2 500 000 personnes potentiellement touchées par l’illettrisme, nous sommes potentiellement tous concernés et que sur nos territoires (ce n’est pas le cas partout en France) des réponses formation contribuent à réouvrir des « possibles ». Ces permettent une mobilisation des acteurs autour de la question.

Cette notion de «repérage cependant suscite aussitôt la question de l’après : aborder la problématique avec la personne, parler des solutions, encourager l’adhésion à l’entame d’un parcours de remédiation.

Dans ce sens, c’est tout un parcours de sensibilisation et de professionnalisation des acteurs qu’a élaboré le CRIA 34 afin que l’entrée dans le dispositif LECTIO soit facilitée : repérer sur un 1er niveau, puis de manière plus approfondie, connaître certains outils de repérage, en créer, adopter de bonnes postures et des argumentaires pertinents en matière d’accompagnement. La connaissance des visées et des approches développées dans LECTIO peut aussi nourrir l’argumentaire qui permettra à la personne de franchir les portes de l’organisme de formation. Cette évocation des solutions participe aussi à la motivation à entamer un parcours.

Venir en appui aux acteurs de la formation …

La mission ressources est aussi un espace d’outillage, d’étayage des pratiques pédagogiques, un espace d’échanges de pratiques, et parfois une espace de présentation d’une expertise qui vient apporter un cadre de référence.
Dans cet espace, les formatrices et formateurs impliqués dans le dispositif LECTIO ont leur place, viennent assez régulièrement en ce qui concerne le CRIA 34 sur des séances variées de :

  • Présentation de ressources / outils
  • Présentations d’approches et démarches pédagogiques et de techniques d’animation
  • Pratiques pédagogiques en lien avec le numérique
  • Thématiques transversales (Troubles du langage et illettrisme par exemple)

Ainsi que sur des évènements / manifestations plus larges sur des thématiques qui sont aussi l’objet de préoccupations auxquelles nous essayons aussi de répondre :

En effet, ces dernières années le CRIA 34 a pu concerner significativement des intervenants LECTIO sur des journées départementales telles que :

Savoir lire écrire et compter : est-ce bien utile pour le travail ? (Colloque sur l’articulation savoirs de base / emploi : Conférence d’ouverture de Mme VINERIER : https://youtu.be/sfsEVyV0ClY Conclusion par Mme VINERIER : https://youtu.be/-L05MH62AK0),

Accompagner les usages numériques des publics en insécurité sur les compétences de base (approches favorisant l’acquisition de compétences numériques de base et l’inclusion numérique),

L’ÉVALUATION :  indispensable à la réussite des parcours d’apprentissage des compétences de base et de la langue française ? (Colloque sur la problématique de l’évaluation des compétences de base y compris en contexte professionnel),

Illettrisme et fragilités linguistiques, comprendre et agir : rencontre avec Cécile LADJALI (rencontre échanges avec l’auteur du roman « Illettré »),

Récemment le CRIA 34 a également profité de l’animation d’un cycle d’émission radio sur la problématique « illettrisme » pour inviter des stagiaires LECTIO à témoigner de leur parcours. Cette invitation a été l’occasion pour les formateurs de transformer l’évènement en action pédagogique.

Pour en savoir plus et écouter des extraits  : https://www.profiloccitanie.fr/ressources/illettrisme-langue-francaise-des-rendez-vous-grand-public-sur-les-ondes-montpellieraines/?history=true

Des actions conjointes CRIA 34 et opérateurs de formation LECTIO, pourquoi pas, sur certains évènements sont encore à imaginer !