Cadre national de référence de l’ANLCI (Référentiel)

  • Évaluer

Description

Cet outil structurant a été conçu par l’ANLCI en 2003 pour donner une vue générale des composantes de la lutte contre l’illettrisme.

Les quatre paliers qui permettent de graduer l’avancée vers la maîtrise des compétences de base sont définis:

Degré 1 : Repères structurants
Compétences permettant, de se repérer dans l’univers de l’écrit (identification des signes et des mots), dans l’univers des nombres (base de la numération), dans l’espace et dans le temps, de participer à des échanges oraux avec des questions/réponses simples, etc.

Degré 2 : Compétences fonctionnelles pour la vie courante
Compétences permettant, dans un environnement familier, de lire et d’écrire des phrases simples, de trouver des informations dans des documents courants, de donner et de prendre des informations orales lors d’un entretien, de résoudre des problèmes de la vie quotidienne nécessitant des calculs simples, etc.
Les personnes concernées s’acheminent vers la mise en place de savoir-faire d’ordre linguistique, cognitif, mathématique, mais ceux-ci sont encore étroitement finalisés sur les situations pratiques de leur vie quotidienne.

Degré 3 : Compétences facilitant l’action dans des situations variées
Ces compétences permettent de lire et d’écrire des textes courts, d’argumenter, de résoudre des problèmes plus complexes, d’utiliser plus largement des supports numériques etc.
Il s’agit d’aller au-delà du pragmatisme quotidien et de se diriger vers plus de distanciation, de transversalité, d’automatisation, vers une appropriation croissante des codes (règles orthographiques, registres de langue…) vers un usage plus systématique d’outils d’appréhension du réel (tableaux, graphiques, schémas…). Le degré trois est proche 14 du niveau du certificat de formation générale.

Degré 4 : Compétences renforçant l‘autonomie pour agir dans la société de la connaissance
Ce degré regroupe l’ensemble des compétences nécessaires pour être à l’aise dans la société, s’adapter aux évolutions et continuer à se former. Il correspond au bagage de fin de
scolarité obligatoire. Le degré quatre est proche 14 des exigences de formation générale des qualifications de niveau V (CAP, BEP, Brevet des collèges, etc.).

Les « situations d’illettrisme » sont caractérisées par la non-maîtrise des repères du premier palier.